Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 19:15

P3080036.jpg

GINGEMBRE, CURCUMA, AIL

C'est pas sorcier à réaliser, ça évite de laisser dessécher le gingembre dans la porte du réfrigérateur

par exemple, ou de se retrouver en panne d'ail entre deux saisons

(Et oui, il y a des saisons pour tout même pour l'ail) et puis c'est super pratique à utiliser.

Bon, pour le curcuma, d'accord, j'en ai ramené du frais d'Inde mais on en trouve aussi ici

en magasin bio et j'imagine, pour ceux qui habitent dans une grande ville,

dans toute épicerie Indienne qui se respecte.

Préparation:

Eplucher l'ail, gratter les peaux du gingembre et du curcuma,

mixer individuellement chaque ingrédient en versant de l'huile d'olive

en filet afin d'obtenir une pâte homogène.

ATTENTION: Le curcuma frais tache énormément les doigts

(et les ustensilles utilisés) alors selon le job que vous faites,

mettez des gants. Non! Pas pour aller travailler mais pour éplucher les rhizomes, voyons!

Frais, il a aussi une odeur très différente de celui en poudre,

légèrement citronnée, très agréable.

Ne pas hésiter à utiliser largement cette épice qui ne donne pas de goût particulier

mais qui est une mine d'or pour la santé.(Toujours l'associer à du poivre ou à du gingembre

afin de développer au maximum ses qualités et son pouvoir d'absorbtion par l'organisme)

Une fois vos purées bien écrasées, remplir des petits bocaux,

bien les tasser afin d'éviter d'emprisonner de l'air

puis les recouvrir d'une couche d'huile d'olive.

Conserver le tout au frais.

On peut les conserver au moins 2 à 3 semaines tant qu'ils restent bien à l'abri de l'air

Autre astuce: j'ai fais aussi pleins de petits glaçons. Il me suffit de démouler le parfum

choisi au moment de l'usage.

Alors ça c'est vraiment très pratique Patrick!

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans Epices & condiments
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 20:55

P3030003-copie-5.JPG        

Oui je sais, cela fait bien bien longtemps que je n'ai rien publié sur ce blog

et pour cause:J'étais partie sur le continent Indien pour y tester entre autre

les transports locaux (un rêve) et la cuisine (+2 kilos)

Mais qu'ai-je bien pu rapporter de ce pays coloré, bruyant et parfumé?

Un sari? Pour le retrouver dans 10 ans tout mité au fond d'une malle, non merci.

Des copies de sacs ornés d'un V et d'un L? Aussi moches que les originaux!

Un Indien? Je parle très mal le Malayalam, pas beaucoup mieux le Hindi

et je pense qu'il aurait très mal supporté le climat local.

Mais non! Des épices bien sûr! Et je dois avouer que j'ai fait le plein.

Des fraîches, des sèches, odorantes, colorées, sensuelles, pffff... Bon je me calme.

Alors pour reprendre doucement le chemin des gamelles, je vous propose en préambule

une pâte et une poudre de curry maison à ma façon.

Vous devriez pouvoir trouver tous les ingrédients ou presque sans avoir à prendre l'avion.

P2200061-001.JPG

De haut en bas et de gauche à droite: anis étoilé, piment,  cardamome et canelle écorce, oignon, curcuma,

feuilles de lime, macis, tronçon de citronnelle, feuilles de curry, les graines, ail, gingembre, tamarin.

Pâte de curry, pour un bocal moyen:

Ingrédients frais:

1 oignon moyen

3 gousses d'ail

3 rhizomes de curcuma

1 pulpe de tamarin

1 tronçon de gingembre

quelques feuilles de lime (ou kafir)

quelques feuilles de curry* 

1 tronçon de citronnelle

ingrédients secs:

2 c à soupe de graines de cumin

1 c à café de graines de coriandre

1 c à café de graines de moutarde

1 c à soupe de fenugrec

1/2 c à café de graines de fenouil

3 téguments de macis ou à défaut 1/2 c à café de muscade râpée

3 cardamomes verte

3 piments oiseau

2 anis étoilés

quelques morceaux d'écorce de canelle

2 clous de girofle

quelques grains de poivre

sel

huile d'olive

1 ou 2 c à café de jus de citron à l'envie

Préparation:

  Dans une poêle, rotir à sec toutes les épices sèches sauf le macis, les piments,

la canelle et l'anis étoilé, sans faire dorer les graines,

il suffit juste de leur faire exhaler leur arôme.

Laisser refroidir, ajouter les autres épices sèches et passer au moulin,

au mortier ou au robot, à vous de choisir.

(l'idéal étant un moulin à café electrique recyclé spécialement pour les épices)

P2200066-001.JPG

Eplucher le gingembre et le curcuma,

détailler en petits morceaux les ingrédients frais puis les passer au robot.

Continuer à mixer en ajoutant tous les ingrédients secs

et en versant de l'huile d'olive en filet jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

rectifier l'asaisonnement en sel et en piment si nécessaire, ajouter le jus de citron selon l'envie.

Mettre en pot et bien tasser pour éviter d'emprisonner de l'air

puis recouvrir de 5 mm d'huile d'olive. Conserver au frais.

IMPORTANT: Votre pâte de curry n'est pas à consommer immédiatement,

en effet certaines épices comme la cardamome ou la coriandre peuvent prendre le dessus 

et donner un résultat décevant sur le moment.

Pas de panique. J'ai laissé infuser ma pâte une dizaine de jours au réfrigérateur

et quand je l'ai sortie pour la manger comme condiment avec un poulet,

j'ai bien cru que le bocal allait y passer.

Tous les parfums s'étaient subtilement mélangés, aucune épice ne prenait le pas sur l'autre,

tout le monde est tombé dedans.

Cette pâte peut bien sûr servir de base directement à la cuisson, allongée avec du lait de coco 

ou un yaourt, vous pouvez aussi vous passer des feuilles de lime ou de curry pour la composition de

votre pâte.(*à savoir, les feuilles de curry n'ont rien à voir avec le curry qui d'ailleurs ne s'appelle pas

curry en Inde mais massala soit "mélange d'épice")

Tous les massalas sont donc différents et un "curry" est en fait un plat de poisson,

de poulet, de légumes...épicé avec un massala. Ai-je été bien claire??

P3030002-copie-5.JPG

Poudre de curry (massala):

Uniquement avec des ingrédients secs.

1 c à café de graines de coriandre

1 grosse c à soupe de graines de cumin

3 gousses d'ail séchées 

1 morceau de gingembre sec ou à défaut 1 c à café de gingembre en poudre

1/2 c à café de piment ou 3 piments oiseau

1 c à café de poivre

1 c à café de fenugrec

1 c à café de graines de fenouil

1 c à café de graines de moutarde

3 clous de girofle

2 tégument de macis ou muscade en poudre

1 grosse c à soupe de curcuma en poudre

2 anis étoilés

3 ou 4 cerneaux de noix

Pour faire sécher l'ail, l'éplucher, le couper en 2 et si en bon campagnard

vous avez un poêle à bois vous le posez dessus et il sera sec en 2 jours max,

pour ceux qui ne connaissent pas la joie de rentrer du bois,

profitez de la cuisson d'un plat au four en évitant de faire brûler l'ail,

il doit seulement sécher!

Préparation:

Faire rôtir quelques secondes les épices à sec dans une poêle,

(coriandre, cumin, poivre, fenugrec, fenouil, moutarde, girofle,)

Laisser refroidir puis ajouter tous les autres ingrédients et écraser finement au pilon

ou au moulin à café afin d'obtenir une poudre fine.Passer éventuellement l'ensemble 

au chinois si quelques petits bouts résistent.

Et voilà c'est prêt à consommer. 

Bien sûr, comme pour la pâte, oublier le pot quelques jours ne peut qu'être

bénéfique au mélange des arômes.

P2200070-copie-1.JPG

Impossible de remettre la main sur mon vieux moulin à café électrique, j'ai tout fait à

l'ancienne et surtout à l'huile de coude: Un petit tour par chez Peugeot puis finition au mortier.


Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans Epices & condiments
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 19:25

Jamais , oh non jamais, nous ne mangeons de ketchup.

Alors pourquoi en faire?

Pour avoir envie d'en manger, tiens!

P9300001-copie-1.JPG

 

Ingrédients:

Pour 2,5 kilos de tomates entières

2 beaux oignons

1/2 cuil. à café de poivre

1 cuil.à soupe de gros sel

3 à 4 clous de girofle

150 gr de cassonade

1 cuil. à café de piment en poudre

2 cuil. à café d'épices Rabelais ou de 4 épices

2 cuil. à café de cumin en poudre

1 cuil. à soupe de moutarde (mi forte, sinon un peu moins)

15 cl de vinaigre balsamique

Préparation:

Enlever le pédoncules des tomates

puis les détailler en 4.

Faire revenir les oignons émincés dans un peu

d'huile d'olive, ajouter les tomates, le sel le poivre et les clous de girofle,

faire bouillonner 1/4 d'heure à 20 mn.

Mixer le tout puis passer au chinois afin de récupérer toute la pulpe.

Ajouter alors le sucre, le reste des  épices, le vinaigre et la moutarde.

bien mélanger et faire mijoter une heure environ,

en remuant régulièrement jusqu'à épaississement.

Rectifier l'assaisonnement à votre goût.

Verser bouillant dans des petits bocaux à confiture, petits pots pour bébé ou autres,

visser le couvercle aussitôt fermement et retourner tête en bas jusqu'à complet refroidissement.

En refroidissant, le vide d'air se fera et vous entendrez un "plop".

Stérilisation rapide et efficace garantie! Je fais tous mes coulis de tomates et mes confitures ainsi.

Tant qu'ils ne sont pas ouverts, ils se conserveront très très longtemps.

A conserver ensuite environ 15 jours au frais.

P9300008-005.JPG

Voilà un truc qui se mange, sans stabilisant, ni conservateur, ni émulsifiant, ni ogm,

ni le reste.Du ketchup comestible!

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans Epices & condiments
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 18:43

P9260009.JPG

Pas du tout fan du vinaigre s'il est acide et pas très parfumé, je suis totalement conquise par celui ci:

Doux, fruité, excellent... Les adjectifs me manquent!

Et puis les figues, c'est la saison! Enfin, va falloir se dépêcher un peu tout de même parce que là c'est

plutôt la saison de cèpes mais ça c'est une autre histoire (voir lasagnes aux cèpes...)

Donc allons y pour ce petit nectar qui enchantera vos salades et qui se cuisine à merveille avec

les viandes blanches et pourquoi pas un p'tit verre au p'tit dèj,

ça se fait avec le vinaigre de cidre, ça brûle les graisses paraît-il, alors hein.

Ingrédients:

-Des figues bien mûres

-1 litre de vinaigre blanc par 500 gr de sucre (ajuster la quantité selon

la quantité de figues, le tout étant de les recouvrir entièrement)

Préparation:

Fendre les figues en deux.

mélanger le sucre au vinaigre afin de le faire dissoudre.

Couvrir largement les figues de cette préparation.

fermer hermétiquement ou pas, ça n'a pas d'importance.

Laisser macérer minimum deux mois au frais, voire plus.

IMG_0564.JPG

Filtrer au chinois (toujours avoir un chinois chez soi, c'est utile)

Porter à ébullition, couper le feu au premier bouillon.

Laisser refroidir.

Un dépôt va se faire au fond du récipient, filtrer à nouveau puis embouteiller.

Ce vinaigre se bonifie avec le temps et peut faire un joli petit cadeau pour Nöel,

fait maison, pas chinois pour deux sous et succulus, que dire de plus.

P9260008.JPG

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans Epices & condiments
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 19:31

P1170016.jpg

Parce que je suis sûre que vous voulez tous, toujours un peu plus de piment dans votre vie.

Goûté chez un copain une délicieuse pâte de piment au citron ramenée de la Réunion,

Voici la mienne.

Ingrédients:

6 piments "boules" Martiniquais

3 beaux oignons 

1 citron (jus et zeste)

1 tronçon de gingembre (+ou - gros selon les goûts)

huile d'olive

METTRE DES GANTS!!!!!!

J'ai testé pour vous à mains nues. Sans commentaires...

Epépiner les piments, couper grossièrement les oignons,

éplucher le gingembre.

Râper le zeste du citron et presser le jus,

ajouter 4 ou 5 cuillères à soupe d'huile d'olive.

Mettre tous les ingrédients dans le bol d'un mixer et réduire en purée.

Goûter (et oui!) et ajouter un peu de sel (facultatif)

De cette façon je prépare 5 ou 6 petits pots, j'en garde un au réfrigérateur et je congèle

les autres. je les sors à la demande.

Ils se conservent très bien au frais juste recouverts d'un peu d'huile d'olive.

P1150001.jpg

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans Epices & condiments
commenter cet article

Présentation

  • : Fantaisies-culinaires-partagees
  • Fantaisies-culinaires-partagees
  • : Recettes personnelles ou d'amis
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Petits fondants aux noix, les voilà!
    Tirée de ma procrastination à coup de pied au cul par une certaine Catmat (elle se reconnaîtra) je me vois dans l'obligation de m'atteler à la rédaction de cette recette sous peine de subir des messages récurrents du genre : Ben alors! Ben qu'est-ce-que...
  • Bien mieux qu'un Raffaello...
    Je ne sais pas vous mais autant je ne mange pas vraiment de chocolats et autres confiseries pour les fêtes, gavées que je suis de foie gras, chapon farci, huîtres, bulles et autres boissons divines, autant, quelques jours après, je tombe avec frénésie...
  • Le royal chocolat légèrement revisité
    La photo est loin de refléter la réalité de ce gâteau mais il est à chaque fois mangé trop vite... Cette recette n'a pas pu être sur votre table pour Noël? Qu'à cela ne tienne, elle y sera pour le nouvel an! Il y a bien longtemps que je n'ai rien publié,...
  • Jarret de veau en aillade à sa façon (et pas une autre)
    Cette recette est diffusée avec l' accord (ouhh laa, je ne prends pas de risque vu l'humeur du bonhomme, voir ci dessous) donc je disais avec l'accord de Eric the sailor, oui c'est comme ça qu'il s'appelle désormais sur ce blog et c'est mon blog donc...
  • Halawe el smid de Nathalie
    C'est aujourd'hui une adorable petite fée-comédienne pleine de talent qui nous offre une recette la ramenant à son enfance. Sa madeleine à elle, c'est un gâteau de sa grand-mère. Elle nous la livre poétiquement ci dessous: Dans ce gâteau se cache mon...
  • Limoncello de la casa
    C'est un joli nom bien chantant et qui pourra d'ailleurs vous faire chanter si vous en abusez. Bien glacé, en digestif, c'est du velours pour les papilles cette chose là et puis je vous sens frénétiques avec l'arrivée de Noël et toutes ces paires de gros...
  • Un fondant chocolat-caramel beurre salé.
    Vous êtes invités pour midi et encore au lit à 10 heures alors que vous avez promis d'arriver avec un dessert maison? Pas de panique, vous pouvez encore traîner 20 minutes sous la couette avant de vous mettre au boulot afin de débarquer avec ça: Enfin,...
  • Un caviar d'aubergines par Pascaline.
    Il y a le caviar d'aubergine, basique un peu fadasse parfois, bref qui peut se révéler sans grand intérêt et puis il y a Le caviar d'aubergine de Pascaline qui lui peut même se permettre de rivaliser avec ces fameux œufs de poissons Caucasiens qui valent...
  • La tour infernale
    A vivre non loin d'une centrale nucléaire, il est nécessaire d'y trouver aussi quelques avantages afin de ne pas se laisser envahir par la psychose qui ne changera rien au fait que si ça pète, on est tous dans le pétrin, même ceux qui sont un peu plus...
  • Les bugnes de ma grand mère
    Ok, je suis à la bourre pour mardi gras mais enfin, on peut aussi manger des bugnes le mercredi des soldes, le lundi de Pâques, le jeudi de l'ascension et pourquoi pas le vendredi 13, alors qu'à cela ne tienne, la recette est là pour le jour qui vous...