Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 23:32
Bien mieux qu'un Raffaello...
Bien mieux qu'un Raffaello...

Je ne sais pas vous mais autant je ne mange pas vraiment de chocolats et autres confiseries pour les fêtes, gavées que je suis de foie gras, chapon farci, huîtres, bulles et autres boissons divines,

autant, quelques jours après, je tombe avec frénésie dans la moindre boîte de ces petites douceurs qui, bien que préparées avec amour ont été délaissées par tous, repus qu'ils étaient par ces agapes gargantuesques.

Allez, ne faites pas les mijaurées, je sais que vous en faites autant et même parfois en cachette,

avec ce petit sentiment de culpabilité qui vous assaille,

ce qui est ridicule, vu que tout le monde fait comme vous.

Alors fondons ensemble pour cette petite bouchée coco directement inspirée de Mr Raffaello®

mais maison c'est toujours bien meilleur.

Ingrédients:

-100 gr de chocolat blanc

-20 gr de végétaline

-5 cl de crème fraîche épaisse

-1 plaque de pralinoise

-Des crêpes dentelles type gavottes®

-Des noisettes

-70 gr de coco râpée + coco râpée pour enrobage

Réalisation:

Faites fondre la pralinoise au bain-marie ou à feu doux, (quantité à juger au nez selon vos noisettes)

ajoutez y les noisettes torréfiées (passées au four doux ou à la poêle

jusqu'à ce que la peau se détache et qu'elles dégagent ce merveilleux parfum

de fruits secs grillés.)

 

 

 

Bien mieux qu'un Raffaello...

Placez le mélange au frais afin de pouvoir enrober d'une bonne couche de chocolat fondu vos noisettes.

Réduisez les gavottes en miettes dans une assiette puis roulez y les noisettes enrobées.

Déposez le tout quelques minutes au congélateur histoire de pouvoir travailler les noisettes et leur double enrobage plus facilement.

 

Bien mieux qu'un Raffaello...

Pendant ce temps, préparez la couche de finition de vos boules coco:

Faites fondre le chocolat blanc et la végétaline puis ajoutez y la crème fraîche et la poudre de coco.

Laissez durcir au frais avant de la travailler.

Ne travaillez pas dans un endroit trop chaud sous peine d'en avoir plein les mains avec un résultat moyen.

N'hésitez pas à remettre vos divers mélanges au frais si nécessaire.

Prenez un morceau de chocolat blanc-coco et roulez le dans la paume de votre main en une boule de la taille d'une grosse noisette.

Etalez cette boule en un disque plat.

 

Bien mieux qu'un Raffaello...

Refermez le disque autour de votre noisette-praliné-coco puis déposez cette jolie boule dans une assiette que vous aurez remplie de coco râpée.

Roulez la dedans, procédez de même avec ses copines.

Bien mieux qu'un Raffaello...
Bien mieux qu'un Raffaello...

Et voilà, le tour est joué, non, non, on ne se jette pas dessus tout de suite, on leur laisse le temps de durcir un peu.

Vous pouvez les déposer dans des petites barquettes papier si ça vous chante.

Conservez vos raffaello® (qui n'en sont pas mais qui sont vous en conviendrez très vite dix fois meilleurs, dans un endroit frais.)

Ps: Ne remplacez pas la végétaline par du beurre qui aura beaucoup moins de tenue et qui fondra au moindre coup de tiédeur.

 

A consommer sans modération, le temps n'est plus à la modération.

A consommer sans modération, le temps n'est plus à la modération.

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans gourmandises
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:11
La photo est loin de refléter la réalité de ce gâteau mais il est à chaque fois mangé trop vite...

La photo est loin de refléter la réalité de ce gâteau mais il est à chaque fois mangé trop vite...

Cette recette n'a pas pu être sur votre table pour Noël?

Qu'à cela ne tienne, elle y sera pour le nouvel an!

Il y a bien longtemps que je n'ai rien publié, il fallait que je revienne en beauté, non?

Je m'excuse pour la qualité des photos mais il est assez difficile de pâtissier et de prendre des photos en même temps. Je passe ensuite environ autant de temps à nettoyer mon appareil que mes casseroles! Quant à la photo du gâteau fini, délicatement découpé et posé dans une jolie assiette, et bien, il faudra encore attendre la prochaine fournée pour qu'on me laisse peut être le temps de lui faire prendre la pose...

Mais comme il est coutume de dire: il ne faut pas se fier aux apparences.

Je vous promet un succès assuré et une reconnaissance éternelle auprès de vos convives.

Allez, assez perdu de temps en bavardages, le 31 c'est pour bientôt!

Ingrédients:

(Pour un cadre de 25 X 17 cm ou un cercle de 25-28 cm)

Pate de pistache:

-200 gr de pistaches nature

-5 à 7 cuillères à soupe de sirop d'orgeat

Dacquoise: (Pour deux fonds)

-35 gr de poudre de noisette

-115 gr de poudre d'amande

-150 gr de blanc d'oeufs

-140 gr de sucre

Mousse au chocolat à base de pâte à bombe:

(délicieuse et sympa à réaliser)

-70 gr de jaune d'oeufs

- 50 gr de sucre + 50 gr d'eau

-200 gr de chocolat noir

-200 gr de crème fraîche épaisse

Crémeux pistache:

-160 gr de lait

-2 jaunes d'oeufs

-40 gr de sucre

-75 gr de beurre

-2 gr de gélatine

-10 gr de maïzena

-40 gr de pâte de pistache

Croustillant praliné:

-50 gr de pâte praliné (recette un peu partout sur le net)

-50 gr de chocolat au lait

-50 gr de crêpes dentelles 

Ne soyez pas affolés par la longue liste ci dessus, vous pouvez tout préparer à l'avance,

tricher si vous le souhaitez en utilisant des pâtes de pistache et praliné du commerce, congeler cet entremet sans problème, ce qui vous laisse du temps...

Mais sachez que:

-Les pâtes de pistaches et praliné se conservent très bien au frais,

-Vous pouvez réaliser une partie du gâteau, le congeler et réaliser la suite

un autre jour.

Glaçage miroir:

 -4 gr de gélatine

-60 gr d'eau

-70 gr de sucre

-25 gr de cacao amer

-50 gr de crème fraîche

Préparation:

Réalisez la pâte de pistache en mixant longuement vos pistaches nature

avec le sirop d'orgeat.

Vous pouvez ajouter une pointe de colorant vert pour une couleur plus soutenue.

 

 

 

Magnifique non?

Magnifique non?

Préparez vos dacquoises:

Préchauffez votre four à 180°

Montez les blancs d'oeufs en neige ferme, incorporez y le sucre et continuer à monter.

Ajouter ensuite délicatement vos poudres de noisettes et amandes à l'aide de Maryse bien sûr!

 

Le royal chocolat légèrement revisité
Le royal chocolat légèrement revisité

Couchez les dacquoises à la poche à douille (ou pas...) sur un papier sulfurisé 

sous lequel vous aurez tracé la taille de votre moule final fois deux.

Faites dépasser un peu la pâte de votre dessin.

 

Le royal chocolat légèrement revisité

Enfournez et cuire environ 15 mn

A la sortie du four, retourner votre dacquoise sur un support quelconque et décollez délicatement le papier sulfurisé.

Faites cuire votre deuxième pâte si vous n'avez pas pu enfourner les deux en même temps.

Réalisez ensuite votre crémeux pistache:

Mettez à tremper la gélatine dans une grande quantité d'eau fraîche.

Faites chauffer le lait dans une casserole avec la pâte de pistache.

Mélanger le sucre, les jaunes d'oeufs, la maïzena.

Quand le lait bout et que vous avez dilué la pâte de pistache,

versez le sur le mélange sucre, oeuf, maïzena, mélangez le tout et remettez à épaissir sur le feu.

Hors du feu, ajoutez ensuite la gélatine essorée et mélangez bien le tout.

Passez le mélange au chinois si nécessaire mais les petits morceaux de pistache sont très agréables en bouche...

Laissez tiédir à environ 40° puis incorporez le beurre à l'aide d'un mixer plongeant.

 

Le royal chocolat légèrement revisité

Préparez votre croustillant praliné:

Faites fondre le chocolat au lait,

écrasez les crêpes dentelles,

ajoutez la pâte praliné

(vous trouverez pleins de recettes pour la réaliser sur internet ou dans tout bon livre de pâtisserie.)

Mélangez ensemble les 3 ingrédients.

Le royal chocolat légèrement revisité
Le royal chocolat légèrement revisité

Découpez la dacquoise à la taille de votre moule et imbibez la d'un sirop réalisé avec 50 gr de sucre pour 100 gr d'eau portés à ébulllition et dans lequel vous ajouterez hors du feu un bouchon de rhum.

Pour plus de facilité au démoulage, vous pouvez placer une feuille de rhodoïd sur le pourtour intérieur du moule.

Le royal chocolat légèrement revisité

Recouvrez ensuite la dacquoise avec le croustillant praliné puis avec le crémeux pistache  qui aura tiédi.

 

Le royal chocolat légèrement revisité
Le royal chocolat légèrement revisité

Posez délicatement votre deuxième dacquoise sur le crémeux et imbibez là également.

C'est à cette étape que vous pouvez déposer votre préparation au congélateur et la reprendre quand bon vous semble.

Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin?

Votre moitié de royal étant au frais (congélateur ou réfrigérateur) préparez votre mousse au chocolat à base de pâte à bombe.

Ahh, la pâte à bombe... quel joli nom!! 

Si toutes les bombes étaient fabriquées ainsi, il y aurait certes beaucoup de diabétiques mais également beaucoup moins de morts violentes non?

Mais laissons là ce drôle d'aparté dans une recette de cuisine et revenons en à nos moutons.

Réalisez une crème fouettée en montant votre crème fraîche bien froide au bec d'oiseau.

Vous pouvez placer 15 mn avant votre saladier avec la crème au congélateur.

Mettez le saladier au frais.

 

 

Oh le petit bec d'oiseau!

Oh le petit bec d'oiseau!

Mettez votre chocolat à fondre au bain marie.

Déposez  les jaunes d'oeufs dans la cuve de votre batteur,

préparez votre sirop en faisant bouillir les 50 gr de sucre avec les 50 gr d'eau.

Mettez votre batteur en marche pour commencer à foisonner les jaunes d'oeufs puis versez votre sirop sur ces jaunes et continuez à battre jusqu'à complet refroidissement et jusqu'à ce que le mélange épaississe et forme un ruban quand vous soulevez la masse avec une cuillère.

Incorporez le chocolat fondu quand il est à environ 45° (sans thermomètre, attendez 10 mn environ en le remuant de temps en temps)

Incorporez ensuite votre crème montée.

 

Depuis, j'ai augmenté la dose de chocolat pour avoir une crème bien corsée et beaucoup plus colorée du coup. Elle n'en n'est que meilleure.

Depuis, j'ai augmenté la dose de chocolat pour avoir une crème bien corsée et beaucoup plus colorée du coup. Elle n'en n'est que meilleure.

Versez votre mousse sur la deuxième dacquoise, étalez la bien à la spatule puis faites prendre au congélateur afin de pouvoir glacer votre entremet sans problème.

Préparez le glaçage miroir:

Faites fondre la gélatine dans une grande quantité d'eau froide.

Délayez le cacao avec le sucre, la crème et l'eau délicatement pour ne pas emmener trop d'air dans le glaçage ce qui occasionnerait des bulles sur sa surface.

Faites chauffer et éteindre à l'ébullition.

Ajoutez la gélatine essorées et éventuellement une pointe de colorant rouge.

Filtrez au chinois si nécessaire.

Laissez tiédir jusqu'à 20 à 25 degrés en le mélangeant délicatement de temps à autres puis verser sur le dessus de votre entremet congelé.

 

Le royal chocolat légèrement revisité

Ce glaçage peut être réchauffé à tout moment pour être utilisé, pas de panique donc si vous l'oubliez dans un coin, un petit coup au micro ondes ou sur le feu (sans le faire bouillir bien sûr) pour le ramener à température et il redeviendra tout à fait utilisable.

Si vous laissez votre entremet au congélateur, le glaçage deviendra mat, pas de panique, il redeviendra brillant et magnifique à la décongélation.

Sortez votre entremet du congélateur quelques heures avant dégustation en le maintenant au frais, il décongèlera très vite.

Le crémeux pistache apporte une petite note douce à cet entremet très chocolaté ainsi qu'une jolie couleur. la pâte de pistache maison peut paraitre un peu légère en goût comparée au pâtes de pistache du commerce. je vous suggère de rajouter un peu de concentré d'amande amère si vous souhaitez un goût plus soutenu mais bon...

J'ai parfois oublié d'imbiber les dacquoises et bien cela n'a rien changé à la qualité gustative finale. A vous de voir.

La pâte de praliné maison étant très grasse, elle se conservera parfaitement dans un bocal placé dans le bas du réfrigérateur.

Pour la pâte de pistache, je la recouvre d'une couche d'huile neutre, type huile de pépin de raisin.

Voilà, maintenant lancez vous et donnez m'en des nouvelles.

Belle fin d'année à tous!

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans gâteaux gourmandises
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 17:36

C'est aujourd'hui une adorable petite fée-comédienne pleine de talent qui nous offre une recette la ramenant à son enfance.

Sa madeleine à elle, c'est un gâteau de sa grand-mère. Elle nous la livre poétiquement ci dessous:

Dans ce gâteau se cache mon enfance, le soleil d'orient, ma famille arrachée à son cher Liban parce que la guerre, parce que la vie...

Cela fait quelques années que ma tante m'a transmis cette recette mais seulement quelques mois que je la mets en pratique. Ma téta (mamie), Linda de son prénom, était une cuisinière d'exception, elle passait des journées entières dans sa cuisine à préparer de nombreux mets tous aussi délicieux les uns que les autres. Chaque chose était faite avec une extrême application et l'on me disait souvent que la cuisine libananaise est difficile, qu'elle demande beaucoup de temps de préparation...J'étais découragé d'avance, j'avais l'appréhension de ne pas réussir à retrouver les saveurs que je connaissais si bien et que j'aimais tant.

Et puis j'ai fini par me lancer, me trouvant un peu ridicule de ne pas essayer. Et comme j'ai bien fait ! La recette n'est vraiment pas difficile et pour les amateurs de fleur d'oranger, c'est un vrai délice !

Mais il faut reconnaître que je n'ai jamais réussi à la faire aussi bien que ma téta...

Halawe el smid de Nathalie

Pour 6 à 8 personnes:

Ingrédients:

2 tasses de semoule fine

1 tasse de sucre

2 pots de laban (yaourt à la Grecque)

1/2 tasse d'eau de fleur d'oranger

1/2 cuillère à café de bicarbonate

Tahini ou tahiné ou tahina....(crème de sésame)

Amandes entières (sans peaux mais je n'en avait pas)

Pour le sirop:

1 tasse et demi de sucre

2 grandes cuillères de jus de citron

un peu de fleur d'oranger

(à mon avis il manque de l'eau, j'en ai donc rajouté la même quantité que le sucre, on va voir si je me fait taper sur les doigts mais c'est mon blog donc si je trouve qu'il y a un truc qui cloche dans une recette et bien je le dis!)

Préparation:

-Préchauffez le four à 200° (180° pour moi car il chauffe bien)

-Dans un bol, mélangez la semoule, le sucre, le laban, la fleur d'oranger et le bicarbonate.

 

Halawe el smid de Nathalie

-Badigeonnez un grand plat de tahiné comme vous le feriez avec du beurre.

 

Halawe el smid de Nathalie

-Versez y votre préparation puis parsemez la d'amandes en pensant que

quand le gâteau sera cuit vous allez y dessiner des losanges,

l'idée c'est qu'il y ait une amande dans chaque losange.

Vous pouvez tricher comme moi en faisant des petits marques dans la pâte crue.

Halawe el smid de Nathalie

-Enfournez pour une vingtaine de minutes.

Le gâteau doit être bien doré.

 

Halawe el smid de Nathalie

Préparez votre sirop de sucre:

-Mettez tous les ingrédients dans une casserole sur feu doux et faites fondre le tout.

-Découpez le gâteau en losanges et versez le sirop dessus.

Laissez refroidir puis démoulez délicatement chaque losange.

Et là, laissez vous aller au plaisir de la dégustation de cette délicieuse

petite douceur arrivée d'un si proche orient jusqu'à vous grâce à

Nathalie et à sa téta Linda.

Merci à elles. 

Halawe el smid de Nathalie
Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans gâteaux gourmandises
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 19:54

C'est un joli nom bien chantant et qui pourra d'ailleurs

vous faire chanter si vous en abusez.

Bien glacé, en digestif, c'est du velours pour les papilles cette chose là

et puis je vous sens frénétiques avec l'arrivée de Noël et toutes ces paires

de gros souliers à remplir: Le limoncello, c'est le cadeau qu'il vous faut.

(Rime riche n'est-ce pas? Je devrais peut-être m'en boire un petit... )

Limoncello de la casa

Voici donc le petit cadeau qui fait son effet

et qui n'est pas bien compliqué à préparer.

Le plus dur sera de trouver 1 litre d'alcool à 90° ou 95° non modifié 

evidemment. Soudoyez donc votre pharmacien ou faites vous en ramener 

d'Italie où c'est en vente libre, parce que eux, les Italiens, ils ont le droit 

de se fabriquer leur bibine à la maison et de conduire en tong aussi j'imagine...

Ingrédients:

Ici vous ne trouverez pas de ces énormes citrons qui regorgent sur

la côte Amalfitaine et qui sont la base du véritable limoncello,

qu'à cela ne tienne, avec les moyens du bord c'est pas mal quand même.

-8 citrons bios ça va de soi.

-1 litre d'alcool à 90° ou 95°.

-1 kilo de sucre blanc

-1 litre ou 1litre et demi d'eau et là, les avis divergent:

Pour moi c'est un litre et demi, pour ma copine Catherine qui m'a donné

cette recette c'est un litre. Fais ton choix camarade.

Bon, faut y aller, Noël c'est dans un mois!

Préparation:

-Après avoir lavé les citrons, il faut les peler le plus finement possible

à l'économe afin de ne récupérer que la partie jaune,

la partie blanche donnant trop d'amertume.

-Il suffit ensuite de mettre ces zestes dans un bocal

et de les recouvrir du litre d'alcool.

Limoncello de la casa

-Laisser macérer le tout pendant minimum 3 semaines.

C'est juste, juste pour Noël mais vous pouvez le faire!

-Au bout de ce temps, préparer un sirop avec le litre

ou le litre et demi d'eau et le kilo de sucre.

Pas besoin d'une longue cuisson, il suffit juste de bien faire

dissoudre le sucre.

Limoncello de la casa

-Laisser refroidir le sirop puis le verser sur l'alcool préalablement filtré.

Les zestes seront devenus tout secs et auront perdus leur couleur

et leur arôme: direction poubelle.

-Bien agiter le tout, embouteiller et laisser encore macérer une dizaine

de jours.

Et voilà une ou deux paires de souliers remplies avec un gros avantage

pour leurs propriétaires, ils pourront repartir avec leur cadeau entier

en prétextant que le limoncello doit encore reposer un peu avant consommation.

Ahh, j'oubliais : Dites aux heureux gagnants de conserver leur limoncello comme la vodka

au congélateur, il sera ainsi, sirupeux, glacé et parfait pour la dégustation de fin de repas.

Tiens, va falloir aussi que je m'y mette, il n'en reste plus une seule goutte ici.

Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans gourmandises
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 19:44

Vous êtes invités pour midi et encore au lit à 10 heures

alors que vous avez promis d'arriver avec un dessert maison?

Pas de panique, vous pouvez encore traîner 20 minutes sous la couette

avant de vous mettre au boulot afin de débarquer avec ça:

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.

Enfin, n'exagéront rien. Seulement avec la chose noire et fondante

qui se trouve sous la crème diplomate qui elle, demande à se lever un poil plus tôt...

Mais pas d'inquiètude: Le chocolat et le caramel au beurre salé

ça se suffit à soi même et ça marche à tout les coups.

 

Ingrédients:

-225 gr de bon chocolat noir.

-150 gr de sucre

-100 gr de beurre salé

-1 cuillère à soupe rase de maïzena

-4 oeufs

-un tour de moulin à poivre

 

Préparation:

-Préchauffer le four à 165° chaleur normale.

-Dans une casserole assez grande pour recevoir tout les ingrédients,

réaliser un caramel avec le sucre et une goutte d'eau.

Quand il est bien doré, ajouter le beurre en morceaux et mélanger.

 

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.

-Ajouter ensuite les carrés de chocolat et une bonne pincée de poivre.

 

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.
Un fondant chocolat-caramel beurre salé.

-Mélanger intimement le tout qui doit fondre facilement

dans le caramel chaud. Au pire, remettre rapidement

la casserole sur feu doux quelques instants.

-Séparer les blancs des jaunes d'oeufs et incorporer les jaunes

un à un à la préparation puis la maïzena.

-Monter les blancs en neige ferme (avec une pointe de sel)

et les incorporer délicatement à l'appareil au chocolat grâce à maryse.

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.

-Beurrer un moule à manqué (et non pas un moule à manquer, le but

n'étant pas de rater votre dessert) et y verser le savoureux mélange.

Pour cette fois j'ai choisi la version mini moules. A vous de choisir.

-Enfourner pour 30 minutes exactement à 165° four chaleur NORMALE.

La chaleur tournante n'est pas terrible du tout pour les fondants.

-Laisser tiedir avant de démouler. Pas de problème pour la version

mini moules mais pour la version moule à manqué, l'idéal est soit de mettre

un papier sulfurisé au fond du moule, soit de retourner le fondant sur un plat,

soit de ne pas le démouler si ça vous fait peur. En tout cas,

ne vous amusez pas à le démouler chaud!

Et, à défaut de ça:

 

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.

Vous débarquerez chez vos amis avec ça:

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.

Le tout en 15 minutes de préparation et 30 minutes de cuisson!

Et au moment du café, vous serez adulés, vénérés, remerciés...N'en jetez plus.

Tous ça en ayant fait votre feignasse jusqu'à 10h 30 du mat mais ça,

il n'y a que nous qui le savons.

PS tout de même: Préparés la veille, ils sont encore meilleurs car ils

ont le temps de se "rassir" un peu, ce qui sied à merveille aux fondants.

PS2: J'avais trouvé cette recette sur un blog qui s'appelle "ma cuisine rouge"

(Rendons à César etc etc...) Mais l'ayant pas mal transformée à mon goût,

elle trouve je pense sa légitimité dans ce blog.

PS3: Merci maryse!

Un fondant chocolat-caramel beurre salé.
Repost 0
Published by FANTAISIES-CULINAIRES-PARTAGEES - dans gourmandises caramel gâteaux
commenter cet article

Présentation

  • : Fantaisies-culinaires-partagees
  • Fantaisies-culinaires-partagees
  • : Recettes personnelles ou d'amis
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Petits fondants aux noix, les voilà!
    Tirée de ma procrastination à coup de pied au cul par une certaine Catmat (elle se reconnaîtra) je me vois dans l'obligation de m'atteler à la rédaction de cette recette sous peine de subir des messages récurrents du genre : Ben alors! Ben qu'est-ce-que...
  • Bien mieux qu'un Raffaello...
    Je ne sais pas vous mais autant je ne mange pas vraiment de chocolats et autres confiseries pour les fêtes, gavées que je suis de foie gras, chapon farci, huîtres, bulles et autres boissons divines, autant, quelques jours après, je tombe avec frénésie...
  • Le royal chocolat légèrement revisité
    La photo est loin de refléter la réalité de ce gâteau mais il est à chaque fois mangé trop vite... Cette recette n'a pas pu être sur votre table pour Noël? Qu'à cela ne tienne, elle y sera pour le nouvel an! Il y a bien longtemps que je n'ai rien publié,...
  • Jarret de veau en aillade à sa façon (et pas une autre)
    Cette recette est diffusée avec l' accord (ouhh laa, je ne prends pas de risque vu l'humeur du bonhomme, voir ci dessous) donc je disais avec l'accord de Eric the sailor, oui c'est comme ça qu'il s'appelle désormais sur ce blog et c'est mon blog donc...
  • Halawe el smid de Nathalie
    C'est aujourd'hui une adorable petite fée-comédienne pleine de talent qui nous offre une recette la ramenant à son enfance. Sa madeleine à elle, c'est un gâteau de sa grand-mère. Elle nous la livre poétiquement ci dessous: Dans ce gâteau se cache mon...
  • Limoncello de la casa
    C'est un joli nom bien chantant et qui pourra d'ailleurs vous faire chanter si vous en abusez. Bien glacé, en digestif, c'est du velours pour les papilles cette chose là et puis je vous sens frénétiques avec l'arrivée de Noël et toutes ces paires de gros...
  • Un fondant chocolat-caramel beurre salé.
    Vous êtes invités pour midi et encore au lit à 10 heures alors que vous avez promis d'arriver avec un dessert maison? Pas de panique, vous pouvez encore traîner 20 minutes sous la couette avant de vous mettre au boulot afin de débarquer avec ça: Enfin,...
  • Un caviar d'aubergines par Pascaline.
    Il y a le caviar d'aubergine, basique un peu fadasse parfois, bref qui peut se révéler sans grand intérêt et puis il y a Le caviar d'aubergine de Pascaline qui lui peut même se permettre de rivaliser avec ces fameux œufs de poissons Caucasiens qui valent...
  • La tour infernale
    A vivre non loin d'une centrale nucléaire, il est nécessaire d'y trouver aussi quelques avantages afin de ne pas se laisser envahir par la psychose qui ne changera rien au fait que si ça pète, on est tous dans le pétrin, même ceux qui sont un peu plus...
  • Les bugnes de ma grand mère
    Ok, je suis à la bourre pour mardi gras mais enfin, on peut aussi manger des bugnes le mercredi des soldes, le lundi de Pâques, le jeudi de l'ascension et pourquoi pas le vendredi 13, alors qu'à cela ne tienne, la recette est là pour le jour qui vous...